The Hating Game de Sally Thorne

Lecture VO 

Le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas : il est à tomber ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi froid, cynique, impitoyable… absolument détestable ! Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix : elle doit gagner. Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début ? Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens ?


“The trick is to find that one person who can give it back as good as they can take it.”

Avec l’été et les vacances, je me rend compte que j’ai de plus en plus besoin de lectures légères et pas prises de tête ces derniers temps. The Hating Game était dans ma PAL depuis quelques mois déjà, et je me suis dit que c’était le moment parfait pour le lire.
Deux personnes qui se vouent une haine sans limites mais qui finissent par ce rendre compte que c’est peut-être pas le cas ? Moi je dis oui ! Je trouve ce genre d’histoires tellement rafraîchissant et drôle, et ça fait du bien !

Lucy Hutton et Joshua Templeman sont devenus collègues à la suite de la fusion des maisons d’éditions dans lesquels ils travaillaient. Chacun étant l’assistant directeur d’un des PDG de l’entreprise, ils sont obligés de travailler ensemble à longueur de journée. Ce qui aurait pu être le début d’une amitié a été rapidement enterré par le comportement de Josh qui se veut froid et distant.
Mon dieu que j’ai aimé leur dynamique ! Dès le début on les voit enchaîner les jeux destinés à déstabiliser l’autre. Alors oui, ils sont assez immature et cliché, mais c’est tellement drôle qu’on oublie complètement ce point. C’est pas vraiment le type de comportement que l’on peut se permettre d’avoir quand on travaille, mais tant pis ! Certaines scènes sont tellement dramatiques, et j’avoue qu’en temps normal ça m’aurait dérangé, mais là pas du tout, ça m’a même énormément plu !

J’ai énormément aimé le fait que l’histoire se passe dans une maison d’édition. Bon, après les personnages sont plutôt haut placés donc on ne voit pas forcément le côté le plus intéressant, mais quand même ! D’autant plus que Lucy est une grande fan de livres, donc forcément il y a quelques passages où l’on s’identifie facilement en elle et son amour pour les bouquins.

“Books were, and always would be, something a little magic and something to respect.”

Outre son amour évident pour les livres, Lucy est une fille extrêmement gentille, qui s’efforce d’être appréciée par tout le monde mais qui au fond se sent très seule. Son problème principal est qu’elle est tellement gentille qu’elle se laisse facilement marcher sur les pieds et qu’elle ne sait pas dire non. Il n’y a qu’avec Josh qu’elle sort réellement de ses gonds et qu’on voit vraiment qui elle est.
Au tout début j’ai eu un peu de mal à m’attacher à Josh. Il était assez froid, pas très aimable, et sans aucune pitié. Mais une fois la scène de l’ascenseur passée, j’ai découvert une nouvelle facette de lui: il est en réalité très gentil et attentionné même s’il le cache vraiment bien. Et à partir de là, impossible de ne pas l’aimer ! Il est un personnage beaucoup plus complexe qu’on ne peut le penser aux premier abords, et j’ai adoré en découvrir plus sur lui (et tomber amoureuse de lui par la même occasion).

tumblr_ljx6m8u2ez1qanftk

J’ai adoré voir leur relation évoluer et passer de la (soi-disant) haine profonde à un semblant d’amitié à couple. L’histoire en elle-même et sa trame sont assez prévisibles, bien qu’il y ait un ou deux point que je n’ai pas du tout vu venir, mais ce n’est pas ce que je recherche dans ce genre de lecture, donc ça ne m’a pas empêché de passer un très bon moment.
Bien que le résumé ne fasse allusion qu’à leur travail, le livre se passe principalement en dehors de leur bureau, et je pense que c’est une bonne chose sinon ça aurait très vite tourné en rond.

“Watching you pretend to hate the nickname is the best part of my day.”

Maintenant il y a quand même quelques éléments qui m’ont un peu dérangée dans ma lecture, et qui ont eu le don de me faire rouler les yeux arrivée à un certain point. Pour commencer je ne sais pas combien de fois Lucy parle du physique ‘parfait’ de Josh: musclé, grand, sexy et j’en passe. Je n’ai pas compté combien de fois elle en parle, mais ça m’a vraiment énervé, et j’ai même eu l’impression pendant une bonne partie du livre qu’elle ne voyait que son physique et rien d’autre. Arg, je déteste ça…
Autre chose qui m’a vraiment énervé: les allusions répétitives à la petite taille (1,5m) de Lucy. Je pense qu’à partir d’un moment on a bien compris qu’elle fait vraiment petite comparé à Josh (qui fait 1,8m environ il me semble). D’autant plus que je trouvais ça dégradant pour les personnes faisant cette taille. Je trouve rarement des livres où le personnage principal est aussi petit, mais pour le coup c’était pas génial génial…

eyes rolling

Mis à part ces petits points, j’ai vraiment adoré ma lecture, qui était très addictive. La plume de Sally Thorne est vraiment fluide bien que simple, ce qui a rendu ma lecture très rapide. Je pense que c’était exactement ce dont j’avais besoin en ce moment, et je ne regrette pas du tout de l’avoir enfin sorti de ma PAL. Il s’agit du premier livre de l’auteure, un prochain arrive cette année (il est déjà dans ma wishlist), et une chose est sûre: je vais surveiller de près ce qu’elle fait.

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx00

Publicités

Une réflexion sur “The Hating Game de Sally Thorne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s