Monsters of Verity, Tome 1: This Savage Song de V.E. Schwab

▬ Synopsis

Lecture VO

Kate Harker and August Flynn’s families rule opposite ends of Verity, a grisly metropolis where violent acts summon real monsters: bloodsucking Malchai; clawing Corsai; and soul-stealing Sunai. The truce that keeps the families at peace is crumbling, and August is sent to spy on Kate. But when Harker’s men try to kill her and pin it on the Flynns, August and Kate find themselves running from both sides, in a city where monsters are real…


▬ Mon avis

“Monsters, monsters, big and small,
They’re gonna come and eat you all.
Corsai, Corsai, tooth and claw,
Shadow and bone will eat you raw.
Malchai, Malchai, sharp and sly,
Smile and bite and drink you dry.
Sunai, Sunai, eyes like coal,
Sing you a song and steal your soul.
Monsters, monsters, big and small,
They’re gonna come and eat you all!”

23025380

Par où commencer ?

J’ai découvert les livres de Victoria l’année dernière, et je suis immédiatement tombée amoureuse de sa plume. J’ai eu l’occasion de lire sa trilogie Shades of Magic, ainsi que Vicious, et depuis je n’ai qu’une envie : découvrir sa duologie Monsters of Verity, dont je n’ai entendu que du bien. Mais en même temps j’avais un peu peur : avec tous ces supers avis que j’ai pu lire dessus, et sans compter le fait que mes amies sont complètement amoureuses de ces livres, forcément j’appréhendais de me lancer pour être déçue au final.

Mais bien sûr, comme à chaque fois lorsqu’il s’agit des livres de Victoria, ça n’a pas été le cas.
Certes, au début le rythme est assez lent, mais les personnages sont tellement bien développés et les plot-twists tellement surprenants, qu’assez rapidement je me suis retrouvée accro à ma lecture (et quand je ne lisais pas, je passais mon temps à imaginer ce qu’il se passerait ensuite).

how-i-study-for-exams_o_337948

J’ai adoré les personnages de Kate et August (surtout ce dernier, on va pas se mentir haha) : comme je l’ai dit un peu plus haut, ils sont extrêmement bien développés, et ils ont une super alchimie ensemble. Il ne faut pas beaucoup de temps pour voir à quel points ces personnages sont profonds et travaillés, et surtout il ne faut pas beaucoup de temps pour les aimer.

“It hurts,” he whispered.
“What does?” asked Kate.
“Being. Not being. Giving in. Holding out. No matter what I do, it hurts.” Kate tipped her head back against the tub. “That’s life, August,” she said. “You wanted to feel alive, right? It doesn’t matter if you’re monster or human. Living hurts.”

Bien qu’ils paraissent aux antipodes l’un de l’autre, ils se ressemblent bien plus qu’ils ne veulent l’admettre.
Kate est une humaine, mais fait tout pour paraître odieuse et monstrueuse dans le seul but de rendre son père fier. Ce dernier contrôle les monstres de la partie Nord de la ville de Verity, leur donnant l’autorisation de ne s’attaquer qu’aux personnes qui ne portent pas de médaillon, et ne paye donc pas pour sa protection. Mais bien sûr sous cette carapace froide, Kate est une jeune fille encore profondément affectée par la mort de sa mère plusieurs années plus tôt, et surtout en quête de la reconnaissance de son père.
August quant à lui est un Sunai: un monstre à l’apparence humaine, capable de ‘voler’ l’âme d’une personne ayant commis un pêché lorsqu’il joue de la musique. Malgré le fait qu’il soit bel et bien un monstre, tout ce qu’il souhaite est de se sentir humain et d’avoir une vie ‘normal’. Mais ce n’est pas simple, d’autant plus qu’il est le fils adoptif du principal adversaire du père de Kate. Son personnage m’a énormément touché, on voit très bien qu’il est déchiré entre son envie d’être humain et sa condition de Sunai, qui l’oblige à se nourrir de l’âme de pêcheurs alors que ça le révulse.

“It was a cruel trick of the universe, thought August, that he only felt human after doing something monstrous.”

Un concours de circonstances les réunit, et bien qu’au début ils soient suspicieux l’un de l’autre, ils vont apprendre à se connaître mais surtout à se faire confiance.
Il faut savoir qu’il n’y a absolument pas de romance dans ce livre, et franchement ça fait du bien ! Certes, on voit bien l’alchimie entre Kate et August, et je ne peux m’empêcher de les shipper ensemble, mais il ne se passe rien entre eux (en tout cas pas dans ce tome).

tenor

Comme toujours quand il s’agit des livres de Victoria, même les personnages secondaires ont leur importance et ne servent pas juste de décor. Qu’on les aime ou qu’on les déteste, ils ne nous laissent pas indifférent et ont un rôle important pour l’histoire.

Je l’avoue, il m’a fallu un certain temps pour comprendre entièrement l’univers imaginé par Victoria, mais une fois que c’était le cas, j’étais en complète admiration. L’origine de ces monstres est tellement bien pensée, et une partie de moi espère voir un peu plus de ça en dehors de Verity (après tout, je ne pense pas que ce phénomène se passe uniquement dans cette ville).
Tout dans ce livre était tellement bien pensé, original et complexe. Avant de me lancer dans ma lecture j’avais peur d’avoir une impression de déjà vu, puisqu’il s’agit d’une dystopie, et pour moi tout avait déjà été fait dans ce genre. Mais j’étais contente de voir que j’avais tord.

This Savage Song a frôlé le coup de cœur. De très près. J’ai a-do-ré ma lecture (comme toujours quand il s’agit des livres de Victoria), et je pleurs intérieurement en me disant qu’il n’y a que deux tomes, donc ça va se finir très vite. Et je ne suis pas prête pour ça ! J’aime beaucoup trop ces personnages pour les laisser. En tout cas je vous recommande vraiment ce livre !

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx


▬ Infos sur le livre

    • Nombre de tomes: 2 tomes
    • Livre disponible en VF: Non (à paraître)
    • Nombre de pages: 411 pages
    • Niveau d’anglais: Normal
    • Éditeur: Titan Books
Publicités

Bilan: Mes lectures, mes sorties, mes derniers coups de cœur

Bonjouur!

Eh oui, le mois de mars est bel et bien terminé. Je ne sais pas vous, mais j’ai trouvé qu’il est passé très vite. Nous sommes déjà le 3 avril, et il est donc temps de faire mon bilan !

Pour commencer, vous l’aurez remarqué mais je ne compte pas faire simplement un bilan de mes dernières lectures, mais plutôt un bilan sur ces dernières semaines. Je vous avez dit que je comptais changer le format de certains articles, et bien c’est le cas de celui-ci! Cela me permettra notamment de fusionner certains articles, et d’ajouter d’autres éléments. Le but étant également de ne pas faire un bilan du mois, mais plutôt un bilan de tout ce qu’il s’est passé depuis mon dernier article bilan (même si je les ferai toujours en début de mois).
Assez parlé, je vous laisse sans plus attendre découvrir mon bilan!

  • L I V R E S

Je n’ai pas lu énormément, en tout cas pas autant que je l’aurai souhaité. Entre ma période où je ne voulais absolument rien faire, et le début des révisions, j’ai malheureusement pas eu trop le temps..
Je suis néanmoins parvenue à lire un total de 7 livres: quatre romans et trois comics, le tout pour un total de 2338 pages.

Ultimate Spider-Man, Vol. 2 ~ 3.5/5
The Flash, Tome 1: De l’avant ~ 4/5
The Flash, Tome 2: La révolte des Lascars ~ 4/5
The Raven Cycle, Tome 2: The Dream Thieves de Maggie Stiefvater ~ 4/5
Shatter Me, Tome 4: Restore Me de Tahereh Mafi ~ 4/5

(Oui, ça fait beaucoup de 4/5 haha)

J’ai également lu This Savage Song, premier tome du diptyque Monsters of Verity de Victoria Schwab. Je ne vais pas vous donner mon avis complet puisque j’ai l’intention de vous poster une chronique d’ici quelques jours, mais sachez que j’ai absolument a-do-rer ce livre, qui m’a rappelé pourquoi j’aime autant cette auteure et pourquoi cette dernière était mon auteure coup de cœur l’année dernière.

Je suis actuellement en train de lire le second tome, je l’ai d’ailleurs commencé une fois le premier terminé (non, je ne pouvais pas attendre), et il promet d’être tout aussi incroyable. Honnêtement je ne suis pas prête à le finir, et va falloir que je prévois des mouchoirs je pense haha!

Et enfin dernier livre que j’ai lu ce mois-ci: Tell Me No Lies, la suite de Follow Me Back de A.V. Geiger, que j’ai reçu en eARC grâce à NetGalley (que je remercie encore!).
J’avais lu le premier tome au moment de sa sortie française (je l’avais d’ailleurs lu en français, puisque je sais que la Collection R fait toujours du bon travail quand il s’agit de traduction), et je l’avais vraiment beaucoup aimé (vous pouvez d’ailleurs retrouver ma chronique ici).

Du coup, lorsque j’ai vu qu’on pouvait postuler sur NetGalley pour avoir un eARC de Tell Me No Lies, j’ai décidé de tenter. Après tout, qui ne tente rien n’a rien, pas vrai ? D’autant plus que c’était pour moi l’occasion de découvrir la plume de A.V. Geiger sans aucun changement dû à la traduction.
Comme je ne pense pas faire de chronique dessus, je vous donne néanmoins mon avis:

J’ai été un peu déçue par ma lecture. Certes, c’est assez addictif, et de ce fait j’ai terminé le livre en quelques jours à peine, mais je m’attendais quand même à plus.
Le livre suit le même format que le tome précédent: des chapitres des points de vue alternés de Eric, Tessa et Blair, ainsi que des transcriptions des interrogatoires de police subis par différents personnages. Et ce sont ces transcriptions qui m’ont permis de rester accrochée à ma lecture. J’ai trouvé la première moitié assez ennuyante, je n’arrivais plus à connecter avec les personnages comme c’était le cas dans Follow Me Back, et dans l’ensemble c’était pas du tout ce à quoi je m’attendais (surtout quand on lit le résumé).
Heureusement la deuxième partie est plus intéressante, et je me suis sentie plus impliquée dans ma lecture. Le rythme du livre s’accélère un peu, mais ça ne m’a pas dérangé, au contraire ! Cette moitié m’a rendu aussi accro à ma lecture que je ne l’avais été pour le premier tome. Malgré tout, certains détails m’ont un peu dérangée, et d’autres étaient assez prévisible, donc je n’ai pas été complètement convaincue non plus.

Le livre est bien, mais sans plus. D’après moi il ne vaut pas le premier tome, mais ce n’est que mon avis bien sûr ! En tout cas je lui donne 3/5.

  • M U S I Q U E

Je sais que je n’ai pas fait d’article sur mes coups de cœur musicaux le mois dernier, mais je ne vais pas revenir dessus, je pense que ce bilan sera déjà assez long comme ça !

Ce mois a été une bénédiction pour mes oreilles. Entre le HamilDrop du mois, le retour de Shawn Mendes, Panic! At the Disco et The Weeknd, et ma découverte de nouvelles comédies musicales (entre autres), on peut dire que j’ai passé mon temps à écouter de la musique (pas que ça change de d’habitude) !
Parmi les sorties du mois, voici donc mes plus gros coups de cœur:

Found / Tonight de Ben Platt & Lin-Manuel Miranda
In My Blood de Shawn Mendes
Say Amen (Saturday Night) de Panic! At the Disco
(Fuck a) Silver Lining de Panic! At the Disco

My Dear Melancholy, de The Weeknd
Only Human de Calum Scott
Love, Simon (Original Motion Picture Soundtrack)
The Neighbourhood de The Neighbourhood

Bien sûr, je n’ai pas fait qu’écouter les dernières sorties musicales (même si c’était principalement ce que j’écoutais, je l’avoue). Au programme: des comédies musicales, du rock, des chansons sorties plus tôt dans l’année, et quelques nouvelles découvertes.

Anastasia (Original Broadway Cast Recording)
Be More Chill (Original Broadway Cast Recording)
Wicked (Original Broadway Cast Recording)
Newsies (Original Broadway Cast Recording)

DH00278 (Live from The O2, London. 16.12.16) de The 1975
All My Friends, We’re Glorious: Death of a Bachelor Tour Live de Panic! At the Disco

Milk de The 1975
Pray for Me de Kendrick Lamar & The Weeknd
1-800-273-8255 de Logic (feat. Alessia Cara & Khalid)
Next to Me de Imagine Dragons
Gone, Gone, Gone de Phillip Phillips

  • A N D Y  B I E R S A C K

Il y a maintenant plusieurs mois, j’ai découvert le groupe Black Veil Brides grâce à Nine Gorman (booktubeuse & auteure du livre Le Pacte d’Emma). Très rapidement je suis devenue accro à leur musique, sans pour autant m’intéresser plus que ça aux différents membres du groupe.
Et puis je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé ce mois-ci, mais j’ai commencé à m’intéresser à son chanteur, Andy Biersack.

Ça a commencé avec quelques vidéos vues sur YouTube, puis j’ai fait des recherches sur lui (hello, je suis creepyyyyy). Petit à petit, je suis tombée son sous charme, et je peux donc vous dire que j’ai bel et bien un crush sur lui ahah. Ça fait quelques jours que j’écoute son album solo (sorti sous le nom de Andy Black) presque en boucle, et je ne m’en lasse pas ! Je suis amoureuse de sa voix, et une partie de moi espère qu’il en sortira un deuxième.
Il a également une chaîne YouTube sur laquelle il fait des sortes d’émissions, et franchement, si je n’avais pas des révisions, je passerai mes journées à la regarder.

The Shadow Side de Andy Black
The Andy Show TV

C’est le moment où je vais sûrement passée pour une ado de 13 ans, mais il m’a énormément aidé ce mois-ci. Regarder des vidéos de lui et écouter sa musique m’a permis de me vider l’esprit quand j’en avais besoin, même juste pour un temps.
C’est aussi le cas de Tom Holland, Lin-Manuel Miranda ou encore Halsey, mais je voulais parler de Andy parce qu’il vient tout juste de faire son entrée dans la ‘liste’ des célébrités que j’aime le plus.

  • B L A C K  P A N T H E R

Je ne pouvais pas faire un article bilan sans parler de Black Panther, que je suis allée voir le 9 mars dernier. Après avoir vu tous les Marvel fin 2017/début 2018, et après avoir vu le dernier Thor en février, j’avais très hâte de voir le dernier Marvel. J’avais vu beaucoup de très bon avis dessus, et j’avais donc des attentes assez élevées… Et je n’ai pas du tout été déçue ! Black Panther était tout ce que j’espérais, et même plus.

Les personnages sont tous incroyables et extrêmement bien développés, gentils comme villains (Erik Killmonger, mon dieu !), l’intrigue est intéressante et bien menée, le rythme du film est bien équilibré entre les différentes scènes, et je suis ressortie de la salle en ayant qu’une seule envie: le revoir.

Ce film a été un énorme coup de cœur pour moi, et d’après moi il s’agit du meilleur film Marvel. Un deuxième volet a été confirmé récemment, et je peux vous dire que j’ai très hâte de le voir (en espérant qu’il sorte rapidement).

En tout cas je suis fin prête pour Infinity War, qui sort le 25 avril prochain en France.

  • C O N C E R T  D E  L ‘ O R C H E S T R E  N A T I O N A L  D E  L I L L E

Je ne suis pas le genre de personne qui écoute énormément de musique classique. J’en écoute même quasiment pas.
Pourtant, quand mes amies m’ont proposée d’aller voir un concert de l’orchestre national de Lille (gratuit pour les étudiants), j’ai accepté. Alors même si je n’avais pas vraiment d’attentes, j’ai passé un très bon moment.
Les œuvres jouées étaient magnifiques, on était plutôt bien placée, et puis ça m’a permis de passer du temps avec mes amies en dehors de la fac.

C’était une très bonne expérience, et honnêtement, si vous avez l’occasion d’aller voir un concert de musique classique, que vous soyez amateur ou non, je vous conseille vraiment d’y aller !

  • P Â Q U E S

Lucie, 19 ans, toujours une enfant dans sa tête. Oui, oui.
Pâques est l’une de mes fêtes préférées. Non pas que je sois croyante, mais quand on est une amoureuse du chocolat comme moi, c’est plutôt bien d’avoir une raison pour s’empiffrer.
Et donc, dimanche matin, j’ai été faire la chasse aux œufs dans mon jardin ! Ma mère doit être fatiguée de toujours devoir les cacher, mais qu’est-ce que j’y peux, j’adore aller les chercher (même si ma mère les cache très bien, donc bien souvent on galère un peu à trouver les derniers).

Maintenant je vais pouvoir manger tous ces chocolats durement acquis. Miam !


J’espère que votre mois s’est aussi bien passé !