To All the Boys I’ve Loved Before, Tome 3: Always and Forever, Lara Jean de Jenny Han

▬ Synopsis

Lecture VO

La dernière année d’études de Lara Jean se passe à merveille.
Elle file le parfait amour avec Peter, son père se remarie, et Margot rentre juste à temps pour assister au mariage. Mais des nuages se profilent à l’horizon, et Lara Jean ne pourra ignorer longtemps les choix décisifs qui s’imposeront bientôt à elle.

Suivra-t-elle son coeur, ou la raison ?


▬ Mon avis

“I guess that’s part of growing up, too–saying goodbye to the things you used to love.”

Ça y est. C’est la fin de l’histoire de Lara Jean et Peter. Ou bien est-ce le début ?
Toujours est-il qu’il s’agit du dernier tome de la trilogie To All the Boys I’ve Loved Before, et maintenant que je l’ai terminée je ressens comme un vide. Malgré un début un peu difficile, cette série a fini par trouver une place dans mon cœur, et ces personnages vont réellement me manquer.

giphy3

Un an a passé depuis la fin de P.S. I Still Love You. Lara Jean est dans sa dernière année de lycée, et attend avec impatience les réponses des universités auxquelles elle a postulé. Et puis qui dit dernière année de lycée, dit voyage scolaire à New York, le bal de promo avec Peter, ainsi que la semaine à la plage après la cérémonie de remise des diplômes. Tout semble être parfait… jusqu’à ce qu’elle reçoive des nouvelles imprévues, ce qui la contraint à revoir tous ses plans. Pas facile quand on est quelqu’un qui a peur du changement, et encore plus quand son cœur s’en mêle.

J’ai trouvé le début de ce dernier tome un peu long à se mettre en place, et j’avoue m’être un peu ennuyée par moments. Tout comme Lara Jean, on attend les réponses des universités, et il faut dire qu’elles prennent leur temps pour arriver. UGH. D’autant plus que ces réponses sont l’élément déclencheur de l’intrigue principale de ce tome, donc il n’y a pas grand chose d’intéressant qui se passe avant.

“But still I hope, because I can’t help but hope.”

L’une des choses que je reprochais au tome précédent était que le personnage de Lara Jean n’évoluait pas tellement: elle restait plus ou moins fidèle à elle-même tout au long du livre, et ne se révélait pas plus que dans le premier tome. Heureusement, ce n’est pas le cas ici. C’est même bien le contraire. Elle semble s’ouvrir de plus en plus au fil des chapitres, et se révèle bien plus courageuse qu’on ne pouvait le penser. Durant cette année qui sépare P.S. I Still Love You et Always and Forever, Lara Jean, elle a fait la rencontre de nouvelles personnes: la fille qui ne voulait pas se faire remarquer par les autres et était heureuse de ne pas avoir une grande bande d’amis est devenue quelqu’un d’épanouie et qui, bien qu’elle reste fidèle à elle-même par bien des aspects, se rend petit à petit compte que le changement n’est pas si mal que ça.
Ses moments de pâtisserie (et il y en a beaucoup!) m’ont donnée l’eau à la bouche, et les descriptions de ses créations étaient tellement alléchantes que c’était difficile de ne pas mettre la main à la pâte et en faire à mon tour (pour pouvoir me goinfrer après, bien sûr !).

Peter quant à lui continue de me prouver qu’il mérite sa place dans mon cœur. Il est vraiment adorable, et je mentirai si je disais que je n’étais pas jalouse de sa relation avec Lara Jean. Il est tellement attachant, et c’est évident à quel point il aime Lara Jean, au point même qu’il serait capable de tout plaquer pour elle. Mais c’est sans compter sur sa mère et Lara Jean, qui ne veulent pas qu’il gâche sa vie.
En tout cas, si je pouvais avoir un copain comme lui, je ne dis pas non.

tenor

Malgré un début un peu long à se mettre en place et quelques passages qui m’ont franchement ennuyés, je pense que ce tome est une bonne conclusion à la trilogie de Jenny Han.
Certes, la fin du tome est assez ouverte, mais c’est pour laisser libre cours à notre imagination: c’est à nous de s’imaginer ce que l’avenir réserve à Lara Jean et Peter. To All the Boys I’ve Loved Before se concentre sur leurs années lycée, et maintenant qu’elle sont finies, c’est aussi le cas de la trilogie.

“One day all of this will be proof, proof that we were here, proof that we loved each other. It’s the guarantee that no matter what happens to us in the future, this time was ours.”

J’ai eu un pincement au cœur en refermant Always and Forever, Lara Jean. Cette trilogie m’a accompagnée durant une bonne partie de l’été, et même si elle est loin de faire partie de mes séries préférées, ces personnages ont quand même fait partie de moi ces dernières semaines, et c’est pas rien.

Cette trilogie n’est pas parfaite, elle est assez clichée et prévisible, mais je l’aime énormément malgré tout. Elle m’a beaucoup apporté ces derniers temps: de la bonne humeur pour commencer, une nouvelle perspective sur certaines choses, et une lecture toute douce quand j’en avais besoin. Je relirai certainement la trilogie un jour.
En attendant, plus qu’à attendre l’adaptation du premier tome qui sortira sur Netflix prochainement !

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx


▬ Infos sur le livre

    • Nombre de tomes: 3 tomes
    • Livre disponible en VF: Oui
    • Nombre de pages: 336 pages
    • Niveau d’anglais: Facile
    • Éditeur: Simon Schuster Books for Young Readers
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s