The Illuminae Files, Tome 3: Obsidio de Amie Kaufman & Jay Kristoff

▬ Synopsis

Lecture VO

Kady, Ezra, Hanna et Nick ont réussi à s’échapper de la station Heimdall. Ils sont désormais réunis sur le vaisseau Mao où s entassent 2 000 réfugiés. Les nerfs sont à vif car la menace Bei-tech est toujours là. De plus, ils n’ont plus aucun moyen de communiquer avec l’extérieur, les vivres manquent, et bientôt, l’oxygène. La seule option est de retourner sur Kerenza. Mais des mois après l’invasion, qui sait ce qui les y attend ? Comble de malchance, une mutinerie éclate à bord du Mao… tandis qu’à terre, Asha, la cousine de Kady, essaie tant bien que mal d’organiser la Résistance…


▬ Mon avis

“Live a life worth dying for.”

Je pense que ça fait un peu plus d’un an que j’attends Obsidio. Après avoir lu dévoré les deux premiers tomes, je n’avais plus qu’une seule hâte: découvrir la fin de cette trilogie. Alors il y a quelques temps, quand j’ai reçu ma copie de Obsidio, j’ai relu Illuminae et Gemina pour me préparer, et j’ai tout de suite enchaîner sur le dernier tome. Alors certes, j’ai beaucoup aimé ma lecture, mais j’avoue avoir été un peu déçue aussi

3e4

Par où commencer ? Tout comme les deux tomes précédent, Obsidio est un complexe assemblage de fichiers divers (conversations, dessins, transcriptions vidéos et autres). Après avoir suivi les aventures des survivants de l’attaque sur Kerenza à bord de l’Hypathia et de l’Alexander, et après avoir découvert ce qu’il se passait sur la station Heimdall, il est temps de s’intéresser aux survivant de l’attaque de BeiTech qui n’ont pas pu s’échapper de Kerenza. Après avoir lu Gemina, je m’attendais à ce qu’on ne se retrouve que sur Kerenza, mais non: on suit également le point de vue de nos personnages préférés, à savoir: Ezra, Kady, Hanna, Nik et Ella.
Je vous avoue qu’au début j’étais un peu perturbée par ce changement fréquent de point de vue, mais très rapidement je suis parvenue à m’y habituer.

Ainsi on fait la connaissance de Asha, la cousine de Kady qui n’a malheureusement pas pu évacuer Kerenza lors de l’attaque de BeiTech. Réquisitionnée par BeiTech dans le seul hôpital de la planète, elle tente tant bien que mal de survivre, tout en travaillant avec la Résistance. Tout change quand elle voit Rhys, son ex petit-ami, qui travaille maintenant pour l’ennemi. Mais un amour de jeunesse ne s’oublie pas comme ça, peu importe comment les choses se sont terminées entre eux, et bientôt Asha se retrouve à utiliser ce qu’il reste entre eux pour combattre BeiTech.
Pendant ce temps, nos échappés de l’attaque et les survivants de la station Heimdall se retrouvent coincés sur le Mao et doivent faire face à plusieurs dangers, à commencer par une potentielle mutinerie…

“Every story needs its hero. And its villain. And its monster.”

Comme ça avait été le cas lorsque j’ai lu Gemina, j’ai eu un peu peur de ne pas aimer les nouveaux personnages introduits dans Obsidio.
Au final je les ai énormément aimés. Asha en particulier a gagné une place dans mon cœur. Contrairement à Kady et Hanna, qui ont des capacités bien particulières, Asha est ce qu’on pourrait considérer comme ‘normale’, mais ça ne l’empêche pas de briller par sa bravoure, et on se retrouve plus facilement en son personnage. Elle est courageuse et déterminée, et c’est ce que j’ai aimé chez elle.
Quant au personnage de Rhys, je vous avoue que j’ai eu un peu de mal au début. C’est un bon personnage, mais un peu trop prévisible, et ça m’a un peu dérangée. Il y a peut-être eu une ou deux fois où il est parvenu à me surprendre, mais c’est tout. Il n’est pas difficile à apprécier, au contraire, mais si vous cherchez un personnage imprévisible, vous allez pas le trouver chez lui.

nyq0im7

Mon plus gros problème avec Obsidio, je pense, c’est le manque de diversité dans les fichiers proposés. Je m’explique: Illuminae et Gemina étaient des compilations de fichiers très divers, on retrouvait très peu de fois de suite le même type de fichier. Obsidio, en revanche, regroupe principalement des transcriptions vidéo. Il y a des moments où on peut retrouver deux à trois transcriptions d’affilé. Alors certes, il n’y avait pas que ça, mais ce tome doit être constitué au moins à 50% de transcriptions, et ça m’a un peu rebutée. Ce que j’aime le plus dans cette saga c’est son format, et j’ai eu l’impression de lire un roman normal plus qu’autre chose.

J’ai aussi été un peu déçue par la fin. C’était une fin badass et stressante, je dis pas le contraire, et ça aurait même pu être une très bonne fin, mais j’ai trouvé ça un peu trop simple malgré tout. Et en plus de ça, j’ai vu certains détails de cette fin venir à mille kilomètres. Autant les deux premiers tomes avaient une fin complètement imprévisible, autant pour ce tome là c’était un peu trop facile à deviner. Sûrement parce qu’ils ont déjà fait la même chose deux fois, donc la surprise n’est plus là.

“Have you noticed
all the moments we live
and all the miles we walk
never seem to get us anywhere but dead?”

Au final, Obsidio n’était pas la fin à laquelle je m’attendais, même si j’ai malgré tout aimé ma lecture. C’était un bon livre, juste pas aussi bon que Illuminae ou Gemina (qui reste, je pense, mon tome préféré). Il y a encore certains points que j’aurai aimé développé dans cette chronique, mais comme je me fais un point d’honneur à ne pas mettre de spoilers, je n’en parlerai pas ici, même s’il y a un ou deux détails que j’aurai aimé voir dans ce tome.

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx
4.25/5


▬ Infos sur le livre

    • Nombre de tomes: 3 tomes
    • Livre disponible en VF: Non (à paraître)
    • Nombre de pages: 615 pages
    • Niveau d’anglais: Avancé
    • Éditeur: Knopf Books for Young Readers

 

Publicités

Bring Me Their Hearts de Sara Wolf

▬ Synopsis

Lecture VO

Zera is a Heartless – the immortal, unageing soldier of a witch. Bound to the witch Nightsinger ever since she saved her from the bandits who murdered her family, Zera longs for freedom from the woods they hide in. With her heart in a jar under Nightsinger’s control, she serves the witch unquestioningly.

Until Nightsinger asks Zera for a Prince’s heart in exchange for her own, with one addendum; if she’s discovered infiltrating the court, Nightsinger will destroy her heart rather than see her tortured by the witch-hating nobles.

Crown Prince Lucien d’Malvane hates the royal court as much as it loves him – every tutor too afraid to correct him and every girl jockeying for a place at his darkly handsome side. No one can challenge him – until the arrival of Lady Zera. She’s inelegant, smart-mouthed, carefree, and out for his blood. The Prince’s honor has him quickly aiming for her throat.

So begins a game of cat and mouse between a girl with nothing to lose and a boy who has it all.

Winner takes the loser’s heart.

Literally.


▬ Mon avis

“If you fear the past, it becomes your future.”

J’avais découvert Bring Me Their Hearts un peu par hasard il y a quelques semaines. J’avais été intriguée par sa couverture, puis par son résumé, et très rapidement je n’ai eu qu’une seule envie: lire ce livre.
Quand j’ai vu qu’on pouvait le demander sur NetGalley, je n’ai pas hésité une seconde, et ma demande a été accepté: JOIE !!! Pourtant j’ai attendu longtemps avant de le lire (quelques jours avant sa sortie), oops. Je suis incorrigible haha ! Et comme ça avait été le cas pour ma dernière lecture NetGalley: je regrette de ne pas l’avoir lu plus tôt.

new-girl-regret-gif

Zera est une heartless: le soldat sans cœur (littéralement) et immortel d’une sorcière. Trois ans plus tôt, alors qu’elle et sa famille avait étaient attaqués par des voleurs, elle a été sauvée par la sorcière Nightsinger, qui fit d’elle sa deuxième heartless. Depuis, elle passe ses journées dans la forêt qui entoure le chalet de la sorcière, dans une zone qu’elle ne peut quitter: son cœur, enfermé dans une jar, l’empêche de trop s’éloigner. Ses journées sont donc loin d’être passionnantes.
Jusqu’au jour où Nightsinger et d’autres sorcières lui donnent une mission qu’elle ne peut refuser: voler le cœur du prince Lucien, afin d’empêcher une nouvelle guerre entre sorciers et humains. Si elle parvient à lui prendre son cœur, elle se verra rendre le sien par Nightsinger.
Mais les choses à la cour ne sont pas si simples pour Zera, qui a vécu toute sa vie en dehors de la nobilité, et qui n’a aucun souvenir de sa vie avant de devenir heartless. Bientôt, elle doit apprendre à se comporter comme une dame de sang royal, à naviguer les intrigues de la court tout en parvenant à se rapprocher du prince.

“Old God’s teeth, what in the flaming afterlife do normal girls do again?”

Ce livre était juste… Génial. Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de High Fantasy, mais ça fait tellement de bien ! L’univers imaginé par Sara Wolf est tout à fait fascinant, et j’ai adoré le découvrir au fils des chapitres. Je vous avoue que j’appréhendais un peu de lire Bring Me Their Hearts puisque Sara est également l’auteure de Je te hais… Passionnément, et disons que ce livre (et cette saga) ne m’intéresse juste pas du tout. Mais au final j’ai adoré ma lecture.

Zera est un personnage vraiment incroyable et complexe. Au début elle paraît sans cœur (sans mauvais jeu de mot haha) et ne pense qu’à une chose: récupérer son cœur et vivre à nouveau normalement. Elle est froide et distante (sauf avec les personnes pour qui elle porte un minimum d’affection), et n’hésite pas une seconde pour atteindre son objectif.
Mais sa rencontre avec le prince Lucien change les choses. Ce qui était au début un jeu pour elle devient vite réel, et ses choix sont de plus en plus difficiles à faire.

“I suppose when you want something badly enough, when you lose the thing most precious to you, people just become toys, puppets to move around to achieve your goals.”

Le personnage de Lucien quant à lui m’a pas mal surpris. Il est tout le contraire de ce que je pensais. Aux premiers abords il paraît très arrogant, égoïste et plus généralement très ‘princier’, mais on se rend rapidement compte que c’est juste une façade qu’il garde. En réalité il est très terre à terre et proche de son peuple. Enfin un prince loin des clichés !

tenor

C’est vrai que la romance est l’un des points principaux de ce livre. Alors non, ce n’est pas du tout niais, et il n’y a pas que ça (heureusement d’ailleurs) mais ça reste un élément central. C’était à prévoir de toute façon avec une intrigue comme celle-ci, mais ça ne m’a pas du tout dérangé. Zera et Lucien ont énormément d’alchimie, et ce dès le début, et j’ai adoré voir leur relation évoluer.

Et n’oublions pas Fione et Malachite qui sont tous les deux des personnages secondaires juste géniaux et tellement attachants ! J’ai adoré la relation que Malachite avait avec Lucien. Il a beau être le garde du corps du prince, on voit bien qu’ils sont surtout très proches, et qu’ils comptent énormément l’un pour l’autre.
J’ai eu plus de mal à cerner Fione. Ces intentions sont claires, certes, mais ça ne rend pas son personnage plus simple à déchiffrer, au contraire ! Elle est néanmoins attachante, et je n’ai pu m’empêcher d’avoir une pointe de pitié en découvrant son histoire.

Mon seul problème avec ce livre est que je l’ai trouvé un peu trop prévisible par moments. Que ce soit pour des éléments ayant peu d’importance pour le reste de l’histoire ou d’autres très importants, il y a eu quelques plot twists que j’ai malheureusement vu venir. Ça n’a pas trop dérangé dans ma lecture, mais j’avoue que j’aurai aimé être plus surprise que ça (oui, je chipote un peu, que voulez-vous).

Sinon j’ai juste adoré ma lecture du début à la fin. J’ai aimé comment on été introduit à l’intrigue, j’ai adoré les personnages, la plume de l’auteure qui était simplement addictive, et bref je crois que vous m’avez compris.
Et puis cette fin quoi ! Je ne m’attendais pas à un tel cliffhanger ! En fait non, rectification: je ne m’attendais pas à une suite. Je n’ai vu nul par qu’il s’agissait du premier tome d’une série (en tout cas pas avant/pendant ma lecture), et donc j’ai été un peu prise au dépourvu par ce final. Donc pas le choix: il va falloir attendre au moins l’année prochaine pour la suite.. LA TORTURE !!

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx


▬ Infos sur le livre

    • Nombre de tomes: Inconnu
    • Livre disponible en VF: Non
    • Nombre de pages: 400 pages
    • Niveau d’anglais: Avancé
    • Éditeur: Entangled: Teen