Alex Stern, Tome 1 : Ninth House de Leigh Bardugo

Synopsis

Lecture VO

The mesmerizing adult debut from #1 New York Times bestselling author Leigh Bardugo

Galaxy “Alex” Stern is the most unlikely member of Yale’s freshman class. Raised in the Los Angeles hinterlands by a hippie mom, Alex dropped out of school early and into a world of shady drug dealer boyfriends, dead-end jobs, and much, much worse. By age twenty, in fact, she is the sole survivor of a horrific, unsolved multiple homicide. Some might say she’s thrown her life away. But at her hospital bed, Alex is offered a second chance: to attend one of the world’s most elite universities on a full ride. What’s the catch, and why her?

Still searching for answers to this herself, Alex arrives in New Haven tasked by her mysterious benefactors with monitoring the activities of Yale’s secret societies. These eight windowless “tombs” are well-known to be haunts of the future rich and powerful, from high-ranking politicos to Wall Street and Hollywood’s biggest players. But their occult activities are revealed to be more sinister and more extraordinary than any paranoid imagination might conceive.


Mon avis

“Mors irrumat omnia. Death fucks us all.”

Après tout ce temps à parlais de livres dont j’attendais la sortie avec beaucoup d’impatience, il est enfin temps pour moi de vous parler du premier dans cette liste, j’ai nommé: Ninth House !
J’attendais la sortie de Ninth House comme le Graal. Et ce livre ne m’a pas déçue !

giphy-4

TW: viol de mineur, aggression sexuelle sous l’influence d’une drogue magique, noyade, violence, toxicomanie, overdose, mort, suicide, chantage, automutilation, et consommation forcée d’excréments humains (liste par Roe sur Goodreads)

Malgré un passé plus que douteux, Galaxy Stern, dite Alex, se voit offrir une place à Yale. Mais bien sûr ce n’est pas aussi simple que ça : en échange de sa place à Yale, Alex doit surveiller l’activité des sociétés secrètes de l’université, qui s’adonnent à des pratiques qui relèvent de l’occulte.
Alex découvre alors un monde encore plus dangereux et mystérieux qu’elle ne pouvait imaginer, et un meurtre inexpliqué dont personne ne voit de connexion aux sociétés va la pousser à prendre des risques et à laisser tomber le masque qu’elle s’était construit à Yale.

“There were always excuses for why girls died”

Aussi mystérieuse et difficile à cerner soit-elle, j’ai adoré le personnage d’Alex. On découvre son histoire petit à petit au fil des chapitres, et même si je me doutais de certains détails de son passé, j’ai été surprise quand on a enfin appris toute la vérité.
J’ai l’habitude de voir des personnages ayant deux facettes différentes, mais je pense qu’Alex cache tellement bien son jeu qu’on a pas fini de découvrir sa face cachée.

J’ai adoré ma lecture. L’histoire est prenante, l’ambiance bien sombre et mystérieuse, et c’est toujours un pur plaisir de retrouver la plume de reine Bardugo.
Après, je pense que je n’ai pas choisi le meilleur moment pour me lancer dans la lecture de ce roman : le rythme du livre est plutôt lent, et pour quelqu’un qui sort tout juste d’une panne de lecture, c’est pas ce qu’il y a de mieux. Mais je n’en pouvais plus d’attendre, donc l’impatiente en moi l’a emporté.

giphy-5

Tout comme tous les autres romans de Leigh Bardugo, Ninth House est un concentré de surprises, de personnages incroyables et travaillés, mais surtout ce livre est tellement intelligent. On se doute pendant notre lecture que tout a un lien ensemble, que même si on ne le voit pas, tout arrive pour une raison, et c’est ce qui m’a le plus plu pendant ma lecture.

Heureusement que l’histoire se passe dans notre monde, parce que je pense que j’aurai eu énormément de mal à comprendre cet univers. Il m’a fallu un temps à réellement saisir le fonctionnement des sociétés (et heureusement qu’il y a un index à la fin qui explique tout ça), mais j’ai adoré découvrir ce monde parallèle. Parce que oui, bien que tout cela se passe dans notre monde, j’ai eu l’impression qu’il s’agissait d’un tout autre monde, ce qui contribue à la magie de ce livre.

“That was what magic did. It revealed the heart of who you’d been before life took away your belief in the possible. It gave back the world all lonely children longed for.”

La fin m’a complètement retournée. J’avais formé toute sorte de théories au cours de ma lecture, mais elles ont toutes fini à la poubelle. Je ne m’attendais absolument pas à ça, mais j’aime ce genre de surprises. Et puis ce cliffhanger qui annonce la couleur pour le prochain tome, mon dieu ! Dire que j’ai hâte pour la suite serait un euphémisme. (DONNEZ-MOI LE TOME 2 MAINTENANT)

giphy-6

Je suis complètement tombée amoureuse de cet univers. Cependant, même si j’ai vraiment aimé la lecture, et que je suis toujours la première à chercher à recommander les livres de Leigh Bardugo à tout le monde, Ninth House n’est pas fait pour tout le monde. C’est un roman pour adultes, qui aborde des sujets très sombres et qui n’est absolument pas destiné aux plus jeunes.

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx
4.25/5


Infos sur le livre

Nombre de tomes: 2 tomes
Livre disponible en VF: Non
Nombre de pages: 480 pages
Niveau d’anglais: Avancé
Éditeur: Gollancz

4 réponses sur « Alex Stern, Tome 1 : Ninth House de Leigh Bardugo »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s