Shades of Magic, tome 1: A Darker Shade of Magic de Victoria Schwab

370Lecture VO

Kell is one of the last travelers–magicians with a rare, coveted ability to travel between parallel universes connected by one magical city.

There’s Grey London, dirty and boring, without any magic, and with one mad King–George III. Red London, where life and magic are revered–and where Kell was raised alongside Rhy Maresh, the roguish heir to a flourishing empire. White London–a place where people fight to control magic and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London. But no one speaks of that now.

Officially, Kell is the Red traveler, ambassador of the Maresh empire, carrying the monthly correspondences between the royals of each London. Unofficially, Kell is a smuggler, servicing people willing to pay for even the smallest glimpses of a world they’ll never see. It’s a defiant hobby with dangerous consequences, which Kell is now seeing firsthand.

Fleeing into Grey London, Kell runs into Delilah Bard, a cut-purse with lofty aspirations. She robs him, saves him from a deadly enemy, and finally forces Kell to spirit her to another world for a proper adventure.
Now perilous magic is afoot, and treachery lurks at every turn. To save all of the worlds, they’ll first need to stay alive.


J’entend parler de cette trilogie depuis des mois maintenant, mais comme d’habitude, il m’a fallut pas mal de temps pour me lancer. Pour Shades of Magic, c’est en très grande partie grâce (ou à cause ?) de Robin et son amour pour Victoria Schwab que je me suis décidée à tenter le coup. Et je vous avoue que, comme pas mal de fois, je me suis dit Pourquoi je n’ai pas lu ce livre plus tôt ?, parce que ce livre est du pur génie. Vraiment.

16725617

Kell est l’un des derniers magiciens à être capable de voyager entre les mondes, et sert donc de messagers entre les différents royaumes. Il a également développer pour habitude d’échanger des objets appartenant à d’autres monde lors de ses voyages, bien que cela soit interdit. Cette mauvaise habitude est la raison principale qui va le pousser dans une position pas très envieuse: il va se retrouver en possession d’une pierre de Londres Noir, ville d’un monde pourtant supposé détruit des années auparavant. J’ai vraiment beaucoup aimé son personnage, que j’ai trouvé très bien développé et très attachant. Le fait que l’on sache ce qu’il pense et ressent tout au long du livre m’a permis de le comprendre, puisqu’il est un personnage complexe et aux multiples facettes, à l’image de son manteau (je veux le même d’ailleurs !). On se rend rapidement compte que bien qu’il fasse parti de la famille royale de Londres Rouge, il est loin d’être complètement heureux, mais il se garde bien de le dire puisqu’il tient malgré tout à son frère Rhy, bien qu’ils ne partagent aucun lien du sang puisque Kell a été ‘adopté’. Beaucoup de mystère entoure Kell, notamment ses origines, et j’espère vraiment en apprendre plus sur lui dans les tomes suivants.

“Magic made things simple. Sometimes, thought Kell, it made things too simple.”

Delilah Bard, appelée Lila, est une voleuse des rues de Londres Gris. Elle a grandi en apprenant à se défendre et en survivant du mieux qu’elle pouvait. Rêvant de liberté et d’océan, elle compte un jour quitter Londres et découvrir le monde. En attendant, elle vit comme elle peut, suivant la loi du plus fort et faisant son possible pour toujours avoir l’avantage. Son personnage est intéressant, pas mon préféré mais quand intéressant malgré tout, elle est mystérieuse et parle très peu d’elle et de son passé, s’intéressant d’avantage à ce que l’avenir lui réserve. C’est en volant la pierre que Kell avait que Lila va se retrouver entraînée dans une aventure à laquelle elle ne s’attendais pas, découvrant par la même occasion de nouveaux monde où la magie existe.

“I’d rather die on an adventure than live standing still.”

Bien que Kell et Lila soient les personnages les plus importants de ce tome, on se doute que Rhy et Holland, le deuxième Antari, auront également un rôle important dans les livres prochains. J’ai trouvé ça un peu dommage qu’on ait pas droit à leur point de vue dans ce livre puisque j’aime beaucoup leur personnage et la dynamique qu’ils apportent. Je n’en sais malheureusement pas assez pour vous donner mon avis sur Rhy, outre le fait qu’il soit prince de Londres Rouge et que, contrairement à ses parents, il n’est apparemment pas capable d’utiliser la magie, ce qu’il considère comme un handicap dans ce monde où la magie occupe une place importante. Holland sert les nouveaux souverains de Londres Blanc, un monde où l’on se bat constamment pour sa vie et pour le pouvoir (dans les deux sens du terme). Il est, comme Kell, messager entre les différents Londres. Il a fait quelques mauvais choix dans sa vie, mais l’on voit qu’il n’est pas une mauvaise personne malgré ce qu’il laisse penser. Du coup je ne peux pas m’empêcher de l’aimer et de vouloir en savoir plus sur lui, c’est plus fort que moi.

16533446

J’ai vraiment aimé, voire même adoré, ce principe de trois Londres dans trois mondes différents. Le principe de ces univers parallèles est un peu différent de la théorie que l’on connaît tous (je pense ?) selon laquelle il y a des mondes où nous existons mais sommes différents/agissons différemment. Ici, ça s’arrête aux univers parallèle, on ne risque pas de trouver son double dans Londres Rouge si l’on habite Londres Blanc et vice versa (déjà de base faudrait être capable de voyager entre les mondes).
Chaque Londres m’a fasciné, les descriptions complètes mais pas trop longues m’ont permis d’imaginer chaque monde et de me plonger complètement dans ses univers à la fois similaires mais totalement différents les uns des autres. Bien que n’ayant jamais mis les pied à Londres et ne connaissant pas grand chose sur cette ville si ce n’est les noms des monuments différents, je dirai que Londres Gris se rapproche le plus de notre Londres à nous, et j’ai vraiment apprécié ça, puisque l’on a l’impression que cela pourrait se passer dans notre monde (oui, je fais parti de ses gens bizarres qui essaient toujours de s’imaginer les livres dans notre monde à nous). J’ai vraiment aimé ces différentes ambiances propres à chaque Londres et en totale cohérence avec le monde en lui-même.

“You don’t know anything about these worlds,” he said, but the fight was bleeding out of his voice. “Sure I do,” countered Lila cheerfully. “There’s Dull London, Kell London, Creepy London, and Dead London,” she recited, ticking them off on her fingers. “See? I’m a fast learner.”

Outre les personnages super attachants et l’univers incroyable que Victoria Schwab a créé, j’ai été incroyablement surprise par l’intrigue du livre. Il est vrai qu’elle met un peu de temps à s’installer puisque l’auteure a pris le temps de poser les bases de son univers et de ses personnages, mais pour une fois (ce qui est rare) ça ne m’a pas du tout dérangé ! Malgré le temps que ça a prit pour se lancer définitivement, les chapitres ne sont pas ennuyeux, il y a une bonne dose de rebondissement tout en nous laissant en apprendre plus sur tous les éléments qui feront l’intrigue. Et bien sûr c’est sans compter sur la plume de Victoria, très addictive, et je me suis retrouvée à dévorer chapitre après chapitre.
J’étais tellement prise dans ma lecture que je n’ai presque rien vu venir, forcément il y a un ou deux petits détails que j’ai deviné mais ils étaient plutôt évidents; pour les autres, à chaque fois je me retrouvais bouche bée devant ces plot twists auxquels je ne m’attendais absolument pas.

Au final ce livre a été un énorme coup de cœur, auquel je ne m’attendais pas. Après avoir entendu tellement de bien dessus j’avais un peu peur d’être déçue, mais pas du tout ! J’ai retrouvé tout ce que j’aime dans un livre, et je pense qu’il va me hanter pendant un bon moment. Sans surprise, c’est un 5/5 pour moi.

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx

Publicités

4 réflexions sur “Shades of Magic, tome 1: A Darker Shade of Magic de Victoria Schwab

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s