Percy Jackson and the Olympians, tome 2: The Sea of Monsters de Rick Riordan

350Lecture VO

Être le fils de Poséidon, un honneur ou une cruelle plaisanterie ? Lorsqu’une simple partie de foot se change en bataille contre un gang de cannibales géants, Percy le demi-dieu a un terrible pressentiment… Comme le lui annonçaient ses étranges cauchemars, les frontières magiques qui protègent la Colonie des Sang-Mêlé sont empoisonnées. Pour sauver leur domaine, Percy et ses amis devront parcourir la mer des Monstres, qui porte bien son nom.


“I’ve met plenty of embarrassing parents, but Kronos, the evil Titan Lord who wanted to destroy Western Civilization? Not the kind of dad you invited to school for Career Day.”

Juste après avoir terminé le premier tome (dont vous pouvez retrouver la chronique ici), je me suis jetée sur celui-là; j’avais envie de finir une fois pour toute les livres qui ont été adaptés, pour être sûre de ne plus comparer les deux à chaque fois même si je ne me souvenais plus exactement du deuxième.

Un an a passé depuis la fin du premier tome. C’est la fin de l’année, et jusqu’à maintenant aucun accident mortel n’est arrivé à Percy, à croire que les monstres et les Dieux ont décidé de le laisser tranquille. Tout comme dans ses écoles précédentes, il n’est pas l’élève le plus apprécié de ses camarades, et son amitié avec Tyson, un enfant abandonné vivant dans les rues de New York, n’arrange pas les choses, mais ça ne semble pas le déranger tant que sa vie reste plus ou moins normale et sans danger. Il n’est peut-être pas l’ami idéal et il est plutôt embarrassant, comme il le fait assez souvent remarqué, mais on peut sentir qu’il a pitié de lui et qu’il se retrouve un peu en lui d’une certaine manière.

tumblr_inline_mqkva5pjgi1qz4rgp

Un an séparé de ses amis ne l’avait pas empêché de rester en contact avec eux, en tout cas pour Annabeth. À part lorsqu’il fait un rêve étrange dans lequel Grover semble en danger, Percy n’a plus de nouvelles de son ami satyre. Rêve qui se révélera être bien plus que ça (mais chut, pas de spoilers dans ma chroniques !)

Mais comme toujours lorsqu’il s’agit de nos héros, les problèmes ne tardent jamais à revenir au galop. L’arbre protecteur du camp des demi-Dieux a été empoisonné, créant ainsi la panique : le camp n’est plus à l’abri d’attaques de monstres, et bien que tout le monde suspecte Luke d’être derrière cette nouvelle trahison, c’est Chiron qui en paye le prix pour son lien avec Chronos, et est donc renvoyé du camp. Mais heureusement il ne sera pas absent de ce tome, même s’il fait une réapparition tardive que je n’attendais plus ! J’aime beaucoup son personnage et j’espère vraiment en apprendre plus sur lui dans les prochains tomes parce qu’il reste un véritable mystère pour moi !

Suite à un concours de circonstances mêlant la volonté des Dieux et une bonne dose de rébellion, Percy, Annabeth et Tyson partent à la recherche de la Toison d’or, seul objet capable de guérir l’arbre mourant et sauver le camp, ainsi que de leur ami Grover. Sur leur chemin ils croisent plusieurs monstres ainsi que Luke, qui compte toujours faire revenir Chronos et renverser les Dieux.

tumblr_n071yplcyc1ru9esko1_250

J’ai trouvé ce livre aussi intéressant et pleins de rebondissements que le premier tome, avec une bonne balance entre les moments un peu plus lents pour développer les personnages et les moments d’action (généralement de combat), qui m’impressionnent toujours autant, ils ont 13 ans bordel. Ils sont 13 ans et ils se battent comme des guerriers d’au moins 17-18 ans. Encore pour Annabeth je peux comprendre, elle a vécu une bonne partie de sa vie au camp où elle a pu apprendre à se battre. Mais pour Percy, ça fait juste un an qu’il a découvert qu’il était un demi-Dieu et qu’il apprend à se battre; de plus il ne s’est pas battu pendant son temps de retour dans le « monde normal », donc je trouve ce point vraiment pas très réaliste, même si c’est un peu mis en avant dans ce tome qu’il est loin d’être très expérimenté… Mais malgré tout j’ai toujours un blocage dessus.

Comme dans le premier tome, Rick Riordan m’impressionne toujours plus en utilisant des éléments de notre culture pour les utiliser dans l’univers des héros de l’Olympe d’aujourd’hui. Dans le premier tome on apprenait que les Dieux sont de grand amateurs de télévision et qu’ils ont d’ailleurs quelques chaînes, ici on apprend que Hermès est l’inventeur d’internet, mais aussi que la mer des monstres se trouvent dans l’endroit le plus étrange de la terre: le Triangle des Bermudes !

giphy

Tout comme le premier tome, La Mer des Monstres a été une très bonne lecture malgré quelques points dont j’étais déjà au courant grâce (ou à cause ?) du film. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, et mon seul regret est d’avoir déjà vu le film qui, il faut le dire, est loin d’être aussi bien que le livre. Ce n’est pas non plus un énorme coup de cœur, même si je me rend compte que j’ai donné l’impression de faire ressortir uniquement des points positifs.

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx00

Publicités

4 réflexions sur “Percy Jackson and the Olympians, tome 2: The Sea of Monsters de Rick Riordan

  1. j’adore cette série ! Après, faut faire abstraction de leur age, parce que sinon ils sont vraiment très très matures les adolescents américains ^^ »
    J’adore les couv des versions américaines (et je suis moult déçue, les versions anglaises sont carrément moins belles, et c’est celles que j’ai …)
    Kara

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s