An Ember in the Ashes, Tome 1

206Lecture VO

Autrefois Érudits et Martiaux vivaient en paix.

Mais les soldats ont pris le pouvoir sur les savants, et les armes ont remplacé les livres.
Pour sauver son frère, Laïa, une érudite de 16 ans, se propose comme esclave auprès de la terrible directrice de l’école militaire de Blackcliff.
De son côté Elias, meilleur soldat de l’académie, est pressenti pour devenir empereur. C’est dans cette école-prison que leurs destins se croisent…

Ensemble, ils vont rejoindre la résistance et lutter pour la liberté, mais comment s’allier lorsque tout vous oppose ?


mind-blown

J’entend parler de cette saga depuis pas mal de temps maintenant, donc je me suis dit que j’allais quand même me décider à me lancer dans l’aventure, et tout ce que je trouve à dire c’est wow.

Les Martiaux ont réduit au silence les Érudits, les forçant à vivre dans l’oppression et la peur, beaucoup sont réduit en esclavage, et une partie d’entre eux font partie de la Résistance. Laia a tout perdu: ses parents sont morts des années plus tôt, ses grand-parents ont été tués sous ses yeux, et son frère, la seule famille qu’il lui reste, est emprisonné pour trahison. Elle est prête à tout pour le sauver, même à travailler pour la Résistance et se faire passer pour une esclave au service de la femme la plus dangereuse de l’Empire: le Commandant.
Elias n’est pas beaucoup plus à envier: soldat dans l’école militaire de Blackcliff, il ne souhaite qu’une chose, être libre. Cela ne l’empêche pas d’être le meilleur élève, même si contrairement au reste des élèves de l’académie il n’a pas une soif de sang et ne passe pas sa vie à agir comme un Masque.

« You are an ember in the ashes, Elias Veturius. You will spark and burn, ravage and destroy. »

Pendant la totalité du livre on enchaîne les chapitres du point de vue de chacun en alternance, nous permettant de comprendre certains passage lorsque l’un des personnages n’ai pas témoin de toute la scène. On en apprend un peu plus sur chacun d’eux au cours de chaque chapitre, que ce soit sur leur passé ou sur leurs pensées et leurs sentiments.

Les personnages secondaires ont une place importante dans l’intrigue du livre, notamment Cuisinière et Izzi, qui permettront à Laia de remplir sa mission pour la Résistance, et qui l’aideront à survivre aux mains du Commandant. J’ai trouvé qu’à part servir d’intermédiaire entre la Résistance et jouer les jolis cœurs auprès de Laia, Keenan n’a pas servi à grand-chose, son personnage n’a pas été développé plus que ça. Même si elle m’a plutôt énervé entre ses émotions envers Elias et son comportement général, toujours a vouloir servir l’Empire mais tout en voulant faire les bons choix pour les personnes qui lui sont chères, DÉCIDE TOI.
Au final on n’en sait pas des masses à propos de ses personnages (sauf Cuisinière), mais je pense que dans un sens ils ont été pas mal développés, en tout cas assez pour des personnages secondaires.

La romance n’est pas extrêmement présente dans ce tome, en tout cas pas entre Laia et Elias. On voit bien au fil que leur relation évolue (malgré le fait qu’elle soit une esclave Érudit et qu’il soit un soldat Martial) qu’il y a quelque chose entre eux, mais ça ne prend pas le dessus sur l’intrigue. Mais ils se retrouvent chacun de leur côté à devoir gérer des sentiments pour quelqu’un autre, et j’avoue que je n’étais pas trop fan de cette partie. Elias doute de ses sentiments et de sa relation avec sa meilleure amie de toujours, et Laia développe une relation plus qu’amicale avec Keenan, qui sert d’intermédiaire entre elle et la Résistance.
2a1e10aa-f33f-4415-b11f-ff4b4a42627eAutant j’ai bien aimé comment la relation de Laia et Elias évoluait, autant j’ai trouvé le reste comme forcé. Je suis pas contre un peu de romance dans mes lectures, et même si ça ne prenait pas le dessus sur le reste, j’ai pas vraiment accroché de ce côté.

Je pense que c’est l’un des bouquins les plus violents que j’ai pu lire, les combats sont pas mal détaillés, mais perso ça me dérange pas (au contraire même !), et honnêtement ça fait du bien de lire un livre avec des scènes sanglantes, ça change (généralement c’est assez gentil dans les livres que je lis), et j’aime ça. Il y a beaucoup de morts dans ce livre, certains sont inconnus donc on ne leur accorde pas trop d’importance, mais pour ceux qu’on connaissait, même s’ils n’avaient pas un rôle extrêmement important, on ne peut s’empêcher d’avoir un peu mal au cœur. Malheureusement ceux qui méritaient de mourir restent bel et bien vivant, et on ne peut pas s’empêcher d’espérer leur mort rapide.

large

Je pense qu’au cours de ce livre Laia a une superbe évolution, elle passe d’une jeune fille qui s’échappe pour sauver sa peau à une fille prête à tout pour sauver son frère, même à se faire torturer par le Commandant et ses tendances sadiques. Elle répète à plusieurs reprises qu’elle est faible et complètement différente de ses parents, qui ont dirigé la Résistance et étaient respectés, mais je pense qu’elle est juste inconsciente de ce qu’elle est capable de faire, et qu’elle est bien plus forte qu’elle ne le pense, ce qui s’avère de plus en plus vrai au fil que les chapitres passent. Elle a subit beaucoup de choses, elle se retrouve plusieurs fois à la limite de craquer, mais elle résiste, donc je pense que cette expérience l’a changé beaucoup plus qu’elle ne veut l’admettre.

Malgré tout il m’a manqué un petit quelque chose, je ne sais pas quoi exactement, mais c’est ce qui m’empêche de mettre 5/5. Ce livre est définitivement un coup de cœur, il est déjà génial pour un premier livre (c’est le tout premier livre de l’auteur), mais je pense que j’ai tellement entendu parlé de ce livre en bien que j’ai mis la barre assez haute, c’est passez loin de l’atteindre, mais j’attendais quand même plus de ce livre. Du coup je met la note de 4,5/5.

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx00

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s