The Grisha, Tome 2: Siege and Storm

174Lecture VO

Darkness never dies.
Hunted across the True Sea, haunted by the lives she took on the Fold, Alina must try to make a life with Mal in an unfamiliar land. She finds starting new is not easy while keeping her identity as the Sun Summoner a secret. She can’t outrun her past or her destiny for long.
The Darkling has emerged from the Shadow Fold with a terrifying new power and a dangerous plan that will test the very boundaries of the natural world. With the help of a notorious privateer, Alina returns to the country she abandoned, determined to fight the forces gathering against Ravka. But as her power grows, Alina slips deeper into the Darkling’s game of forbidden magic, and farther away from Mal. Somehow, she will have to choose between her country, her power, and the love she always thought would guide her–or risk losing everything to the oncoming storm.


REVIEW

Même si je ne considère pas ces livres comme faisant parti de mes lectures favorites, j’avais très hâte de lire ce tome, et de découvrir comment l’histoire allait évoluer. Et je dois avouer que j’ai été un peu déçue.

J’ai été emballée dès le début puisqu’on a pas le temps de voir la nouvelle vie d’Alina et Mal que le Darkling apparaît déjà, donc je me suis dit que la suite allait être à la hauteur qui allait nous rappeler un peu le tome 1, mais pas du tout ! Après un retournement de situation assez inattendu, Alina est sauvée des griffes du Darkling et se retrouve au palais, aux côtés de Mal. On fait par la même occasion connaissance avec les jumeaux Tolya et Tamar, ainsi qu’avec le corsaire Sturmhond.
J’ai beaucoup aimé l’évolution d’Alina dans ce tome, puisqu’on la voit changer d’une manière pas forcément positive, elle a de plus en plus de pouvoirs et en demande toujours plus, et surtout elle n’est pas le modèle parfait que tout le monde pense qu’elle est. Elle a une part d’ombre qu’elle tente de cacher, elle s’isole, et elle se rend compte qu’elle aime plus le pouvoir qu’elle ne devrait. Sa relation avec Mal prend un tournant plutôt prévisible qui m’a vraiment fait mal au cœur, même si je m’y attendais depuis le début.
Le Darkling m’a manqué dans ce livre. Il était présent au début du livre, et ensuite pendant plus de la moitié du livre on ne le voit plus vraiment, et il ne fait son grand retour qu’à la fin du livre.

5979087

J’ai trouvé une bonne partie du livre plutôt plate, entre la préparation de la guerre contre le Darkling, les jeux habituels de la cour, un quasi triangle amoureux entre Alina, Mal et Nikolai. C’est pas non plus ennuyeux puisqu’une fois de temps en temps il y a quelque chose qui nous donne envie de savoir ce qu’il va se passer, mais pas non plus de quoi vouloir dévorer le livre d’une traite.

La fin du tome est une vraie surprise, je ne m’attendais pas à un tel retournement de situation, et j’ai été très surprise de voir Alina accepter sa nature et d’être prête à tout pour arrêter le Darkling, même si elle n’a pas pu aller jusqu’au bout de ses intentions.

Je dirai que ce livre est une bonne lecture, plutôt original puisque l’on voit le personnage principal évoluer d’une façon surprenante, mais je n’irai pas jusqu’à dire qu’il s’agit de mon livre préféré. Ce livre m’a manqué de quelque chose que le premier avait, mais la fin a été une telle surprise que je lui met malgré tout 4/5.

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx00

Publicités

2 réflexions sur “The Grisha, Tome 2: Siege and Storm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s