REVIEW La 5e Vague, Tome 3: La Dernière Étoile

89

Résumé:

1re vague : Extinction des feux.
2e vague : Déferlante.
3e vague : Pandémie.
4e vague : Silence.

À l’aube de la 5e vague…

Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu’elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver…
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d’humains qui peuplaient notre planète. Trahis d’abord par les Autres, et maintenant par eux-mêmes.
En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime : sauver leur peau… ou sauver ce qui les rend humains.


REVIEW

Cela fait déjà quelques temps que j’ai terminé ce livre, mais ayant pris du retard dans mes articles, je ne le poste qu’aujourd’hui ! Dernier tome de la saga de la troisième vague, j’attendais avec impatience de découvrir où l’auteur allait nous emmener, et je ne suis pas déçue ! J’aime particulièrement Rick Yancey, qui a une plume aussi sublime que singulière.

Ce tome est assez spécial puisque les événements racontés ici se passent sur 4 jours, ce qui peu commun, ou du moins lorsque c’est le cas, ce n’est pas précisé aussi clairement qu’ici, puisque le livre est divisé en 4 parties, une pour chaque jour donc.

Ce que j’aime le plus avec cette trilogie, c’est qu’aucun personnage n’est épargné: ils sont tous blessés, autant physiquement que mentalement, on les voit près à abandonner, pour au final continuer de se battre contre l’ennemi, du mieux qu’ils peuvent, même s’ils sont détruits. Comme dans les autres tomes de la trilogie on a la possibilité de suivre le livre sous le points de vues de tous les personnages, ce qui m’a parfois amené à ressentir des sentiments contradictoires envers certains d’entres. Après avoir fini le livre, j’ai ressenti quelque chose que je ressent rarement, et je ne trouvais pas les mots pour exprimer ce que je ressentais, mais une amie a fait une review également sur ce livre, et a utilisé un mot: vidé. Je pense que ce mot est parfait, c’est exactement ce que j’ai ressenti. On passe par tellement d’états au cours de ce tome qu’au final, on se sent complètement vidé. C’est pour cette raison que je lui donne 5/5.

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s