REVIEW L’Épreuve, tome 1: Le Labyrinthe

81

Résumé: Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les coureurs parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.


REVIEW

Ayant vu le film à sa sortie il y a 2 ans (oui, je suis un peu à la traîne), j’avais déjà une idée de ce qui m’attendais dans ce livre, mais ça ne m’a pas empêché de l’apprécier. Comme pour la plupart des livres que je lis, je me suis vraiment attachée aux personnages, même ceux qui ne seront malheureusement pas dans les prochains tomes (je ne dis rien de plus !).

J’ai vraiment eu de la peine pour les blocards tout au long du livre, et j’admire vraiment leur courage pour supporter de vivre dans un endroit pareil, même en sachant que tout ceci n’est que pure fiction. Les griffeurs m’ont vraiment donné froid dans le dos, et je dois dire que je suis bien ravie que ce genre de technologie n’existe pas (pour l’instant). J’avoue que j’aurais apprécié avoir quelques points de vue sur d’autres personnes que Thomas, histoire de voir certaines choses sous un autre point de vue.

J’ai malgré tout beaucoup apprécié ce livre, l’originalité de l’histoire, et je reconnais avoir été aspiré dans les événements, et je me suis d’ailleurs surprise par moment à presque penser comme eux en lisant certains passages (notamment la fameuse réunion des matons).

/SPOILERS/ Comme j’avais déjà vu le film, certains détails du livres, qui me paraissent plutôt importants à l’histoire, m’ont plutôt surpris, notamment le lien télépathique entre Thomas et Teresa, ainsi que la présence de scalarames qui expliquait comment les créateurs pouvaient surveiller les blocards.

rh2dzkxrh2dzkxrh2dzkxrh2dzkx00

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s